ffffff

Tout savoir sur la ventilation positive hygroréglable

Parmi les nombreuses choses qui assurent votre confort, il y a la ventilation de l’habitat. Et parmi les nombreux systèmes de ventilation utilisés, il y a la ventilation positive hygrorégulée VPH. Voici les importants points à connaître à ce propos. 

Fonctionnement de la ventilation positive hygroréglable

Puisque la ventilation naturelle n’est pas suffisante (dans la plupart des cas), vous avez le choix entre différents systèmes de ventilation mécanique. Une des technologies les plus récentes est la ventilation positive hygroréglable ou hygrorégulée, notée VPH. Cette technologie se base sur deux principes ou objectifs : évacuer l’air intérieur pollué et humide, et faire entrer l’air extérieur après l’avoir traité. En effet, l’air de l’extérieur est filtré en premier grâce à des filtres qui éliminent les particules polluantes et les allergènes. Une fois l’air est purifié, le système de ventilation VPH le déshumidifie pour préserver un taux d’humidité idéal dans la maison, et ainsi éviter les moisissures ou encore la condensation. C’est pourquoi d’ailleurs on parle d’hygrorégulation. La troisième étape est de préchauffer l’air si la température extérieure est trop basse par rapport à l’intérieur. Grâce à un échangeur thermique implanté dans le système, l’air est apporté à une température ambiante. Il ne reste plus qu’à insuffler (silencieusement) l’air purifié, déshumidifié et préchauffé dans l’habitat. Puis évacuer l’air intérieur qui était pollué et humide.

Avantages de la ventilation positive hygroréglable

On retrouve sur le marché de nombreux systèmes de ventilation. Chaque système présente des avantages et des inconvénients, et peut être plus ou moins adapté selon les cas. La ventilation VPH elle aussi présente plusieurs avantages, contre peu ou pas d’inconvénients. C’est en effet une des technologies les plus récentes et les plus avancées. Comme indiqué avant, un système VPH effectue cinq actions au cours de son fonctionnement. Il ne se contente pas d’évacuer l’air intérieur et introduire l’air extérieur. Ce dernier est également purifié (grâce à des filtres spécifiques), puis déshumidifié (grâce à un système d’hygrorégulation) et enfin préchauffé (grâce à un échangeur thermique) pour l’apporter à une température ambiante. Puisque le système VPH s’occupe de la déshumidification, vous n’aurez pas besoin d’utiliser un appareil pour cette cause chez vous. Et puisqu’il préchauffe l’air à introduire lui-même, vous allez pouvoir minimiser vos dépenses énergétiques. La VPH permet une grande maîtrise des dépenses énergétiques, limite le surplus d’humidité dans les logements et apporte un confort maximal. Il s’agit en plus d’un système silencieux, ce qui présente un grand avantage vu que plusieurs systèmes de ventilation sont bruyants. Notons aussi que l’air insufflé est beaucoup plus sec, ce qui facilite son chauffage et permet de faire des économies d’énergie. 

Caractéristiques et généralités à propos de la VPH

Saviez-vous qu’il existe deux systèmes possibles pour la technologie VPH ? Le premier système se fixe au mur en hauteur grâce à un support dédié, on parle alors de VPH apparente ou visible. Le deuxième système est installé dans les combles, posé sur quatre pieds cette fois-ci. Il est aussi relié au chapeau de toiture. Les deux systèmes présentent quelques différentes, mais le principe reste le même. Un système VPH quel que soit son type peut être connecté au wifi est contrôlé à distance. Et même s’il n’est pas connecté, il dispose d’une télécommande par radio fréquence qui permet de le manipuler aisément. On note qu’il existe trois types de filtres pour les systèmes VPH, idéalement combinés pour une performance optimale.

 

Assurer une bonne ventilation dans votre habitat (ou tout autre local personnel ou commercial) est important pour plusieurs raisons. Cela influence votre bien-être, votre santé et votre facture énergétique.

Vous aimez alors partagez
Facebook Comments

One thought on “Tout savoir sur la ventilation positive hygroréglable”

  1. J’ai cherché partout dans Google et enfin je tombe sur votre article.

Comments are closed.