Les grandes voies cyclables de la Méditerranée

Du fait que, c’est un balcon sur la grande Bleue, particulièrement dans les mois d’avant et d’après-saison. De plus, toutes les communes traversées par les voies méritent un arrêt, bien évidemment. Entre Carqueiranne et Hyères, le site de l’Almanarre est l’un des spots de planche à voile les plus réputés de l’Hexagone et il est mitoyen avec la zone désormais protégée des Salins des Pesquiers.

Du port d’Hyères comme du Lavandou ou de Cavalaire, des navettes assurent de jolies « excursions » vers les îles de Porquerolles, de Port-Cros et du Levant.

Soumise à une pression immobilière qui laisse peu d’espaces de liberté, la Côte d’Azur n’est pas a priori la région où l’on imagine possible le développement de voies vertes ou, au moins, d’un parcours cyclable. Donc, il va falloir réviser ce point de vue. En effet, le département du Var a bel et bien entrepris de réaliser une large piste cyclable entre Toulon et Saint-Raphaël, soit 102 km à terme, le long d’un bord de mer, l’attrait et la densité de construction ne lui rendaient pas, au départ, la tâche facile.

Quand une voie ferrée devient une voie verte pour vélos et vélos électriques

Sa chance est d’avoir pu disposer, pour son projet, de l’emprise des anciennes voies ferrées du chemin de fer de Provence, déclassée depuis un demi-siècle et laissée en jachère depuis. Effectivement, des travaux ont donc été rondement menés ces dernières années. Ce qui ont permis a mise en service progressive de la moitié de itinéraire. L’objectif final étant bien sûr de relier entre elles toutes les communes naguère desservies par la liaison ferroviaire Toulon, La Garde, Le Pradet, Carqueiranne, Hyeres, La Londe-les-Maures, Bormes-les-Mimosas, Le Lavandou, Le Rayol-Canadel, Cavalaire, La Croix-Valmer, Gassin, Cogolin, Grimaud Sainte-Maxime, Roquebrune-sur-Argens, Fréjus et Saint-Raphaël.

Aujourd’hui, la quasi-totalité du tronçon Toulon/Le Lavandou est d’ores et déjà ouverte et le reste de la piste devrait être achevé dès les prochaines années. Réalisation touristique s’il en est, la liaison a évidemment plusieurs raisons d’être, en outre, l’optimisation des déplacements de proximité dans une région où les routes frôlent le plus souvent la thrombose. De ce fait, double réussite donc que ce large chemin d’asphalte ; ouvert toute l’année aux piétons, aux rollers, aux cyclistes et aux vélos électriques en bordure de sites et de paysages qui font de la moindre balade un authentique privilège.

Les parcours cyclables du var

En fait, ils sont constitués d’une piste cyclable du littoral faisant 53 km (sur 102 km projetés) de Toulon à Saint-Raphaël.

Les projets en cours

Achèvement complet du parcours, essentiellement entre Le Rayol-Canadel et Roquebrune-sur-Argens.

De quelle nature est la voie ?

Large piste asphaltée, en site propre pour 43 km des 53 km déjà ouverts. Accessible, sur les tronçons en site propre, aux marcheurs, joggeurs, cyclistes, rollers et handicapés.

La sécurité est-elle correcte ?

Hormis quelques croisements nécessitant une attention et une prudence particulières, les parties de la piste en site propre bénéficient d’une sécurisation absolue. Cependant, casque conseillé, pour les enfants au moins, aux périodes estivales de forte fréquentation. Toutefois, vigilance accrue, sur les tronçons en site partagé.

Quel est le profil de ce parcours ?

Plat ou faux plat pour l’essentiel, le parcours suivant le tracé d’une ancienne voie ferrée.

Paysages traversés

Fortement urbanisé le plus souvent.

Importance de la signalisation

En effet, des panneaux indiquent les distances et les directions.

Les équipements indispensables

Uniquement dans les villes et communes traversées.

Vous aimez alors partagez