assurance santé famille

Souscrire à une assurance santé : quel est l’âge idéal?

Lorsque vous êtes jeune, vous ne vous souciez pas trop de votre assurance santé. En effet, vous utilisez ses services et le remboursement en tant que personne à charge de vos parents.

Puis, un beau jour, arrive un moment où vous devez vous inscrire à votre propre assurance santé.

Âge pour souscrire à sa propre assurance santé

En France, l’assurance santé est soit une assurance maladie, soit une sécurité sociale. La sécurité sociale ne couvre qu’une partie du remboursement des soins de santé, généralement 70%. Le reste des frais est à la charge du patient, sauf s’il est couvert par une assurance maladie.

La mutuelle santé a pour but de couvrir tout ou partie des dépenses de santé non couvertes par l’assurance maladie obligatoire.

Par conséquent, la mutuelle ou la santé complémentaire complète le remboursement des frais de sécurité sociale. Cependant, contrairement à la sécurité, l’abonnement croisé est gratuit et facultatif.

En revanche, si l’assurance sociale et la mutuelle sont toutes deux contributives, la cotisation mutuelle est essentiellement indépendante du revenu du salarié, elle est fixe, contrairement à la cotisation d’assurance sociale. Pour faire le bon choix, il est important de consulter un comparateur assurance santé en ligne.

L’assurance maladie personnelle peut être souscrite à partir de 18 ans. L’abonnement personnel est possible même à partir de 16 ans pour les étudiants dont les parents sont salariés. Dans ce cas, ils doivent s’inscrire à titre personnel à la sécurité sociale étudiante. Quant à l’âge requis pour adhérer à la mutuelle des parents, il est généralement de 21 ans. Cependant, les étudiants peuvent souvent l’utiliser jusqu’à l’âge de 25 ans.

Rattachement à l’assurance santé des parents

Vous trouverez peut-être avantageux de rester lié à l’assurance de vos parents. Cela dépend du type de contrat qui inclut les parents. Pour la mutuelle familiale, les enfants bénéficie d’un coût minime. Certaines assurances maladie les couvrent même gratuitement. Cette option est souvent la plus avantageuse. Par conséquent, il est généralement préféré.

À l’inverse, le remboursement de l’enfant fait parfois l’objet d’une prime supplémentaire dans le contrat d’assurance maladie. Par conséquent, il est logique de comparer le coût de cette option avec le coût de l’assurance pour les jeunes adultes.

Il existe en effet des mutuelles créés en fonction de leurs besoins. C’est notamment le cas des mutuelles étudiantes. Leur spécificité est la gestion de l’assurance maladie obligatoire des étudiants, ce qui les rend indispensables. Cependant, un étudiant peut souscrire la première assurance maladie auprès d’un assureur de son choix.

Certaines mutuelles ciblent les jeunes travailleurs. Leurs formules permettent d’économiser de l’argent tout en offrant un bon retour sur le coût des soins médicaux les plus courants. Il existe même des courtiers en assurance spécialisés sur ce marché.

En cas de difficultés financières, il est possible de profiter du CMU complémentaire en fonction des mesures.

Vous aimez alors partagez
Facebook Comments