bateau solaire

Qu’est-ce qu’un bateau solaire et comment fonctionne-t-il ?

L’énergie solaire est innovante et tend aujourd’hui à toucher tous les domaines. Par exemple, le solaire entre en scène dans la navigation, un secteur où la pollution est monnaie courante. En effet les bateaux à essence sont très polluants et dégradent les fonds marins. C’est pourquoi nous décidons de vous parler des bateaux solaires.

Mais quelle est l’histoire du bateau solaire ? Comment fonctionne un bateau solaire ? Pour quels types d’utilisations est-il destiné ? Est-ce qu’on y a facilement accès ? Voici nos explications dans cet article.

L’histoire du bateau solaire

Le premier bateau solaire de l’histoire est le Solarcraft. Il a été construit par un célèbre ingénieur anglais, Alan T. Freeman, et mis à la mer pour la première fois en 1974. En France, le premier bateau solaire a vu le jour lors du salon nautique international de Paris en 1982. Ainsi, de nombreux projets ont éclos grâce à cette technologie, comme des bateaux de croisière solaires ou encore le bateau Eolios qui a traversé la Manche en 11 heure et 9 minutes le 17 juin 2008. Notons encore le projet PlanetSolar en 2004 par le Suisse Raphael Domjan, qui a fait le premier tour du monde à l’énergie solaire. Cette technique soulage les eaux de la pollution au fioul et au souffre, elle s’inscrit dans l’essor d’une navigation propre.

Comment ça marche ?

Les bateaux solaires fonctionnent avec des panneaux photovoltaïques, les mêmes qui s’installent sur les toits des maisons. Ils sont montés sur le pont ou encore le portique du bateau. Le fonctionnement est simple : les cellules photovoltaïques des panneaux solaires transforment la lumière du soleil en énergie électrique. Ensuite, cette énergie est stockée dans des batteries qui vont alimenter le moteur électrique. Ce type de bateau fonctionne aussi la nuit et peut atteindre de hautes vitesses, grâce aux batteries qui conservent l’énergie solaire.

L’intérêt écologique principal tient à ce qu’on n’utilise plus de carburant fossile, on évite de participer à son exploitation et on ne pollue pas les eaux. D’ailleurs, ce type de bateau prend idéalement place sur les lacs. En effet les bateaux à carburant traditionnel y sont interdits à cause des risques de pollution. Enfin, les bateaux solaires peuvent être utilisés dans certaines zones en mer où les carburants fossiles sont interdits, pour éviter la dégradation des fonds marins. C’est donc une alternative pour remplacer ce type de bateau qui fonctionne à l’énergie fossile. Nous savons que c’est extrêmement nocif pour nos environnements, que ce soit dans les lacs ou dans la mer.

Pour quels types de navigation ?

Depuis plusieurs années, des navires solaires sont utilisés à des fins commerciales. On voit cela en Guadeloupe avec la navette de l’Ilet, ou encore à Marseille où le bateau Solis est un bateau solaire. En outre, des sites de bateau solaire proposent des locations aux particuliers, en alternative écologique à la location privée de bateau à moteur thermique. De nos jours, les bateaux solaires deviennent plus accessibles pour tous les types de navigation tels que :

  • La croisière
  • La sortie en mer
  • La location de bateau sans permis
  • La balade en mer
  • Les pratiques sportives

Chaque action pour l’environnement compte, alors pourquoi ne pas adopter des loisirs dans leur version écologique ? Pensez-y lorsque vous chercherez un bateau à louer pendant vos vacances près de la mer ou d’un lac !

Vous aimez alors partagez