Comment réussir son inscription dans un CFA ?

Parvenir à s’inscrire en CFA est décisif pour la suite de la formation. L’apprentissage en alternance permet de suivre un enseignement théorique tout en intégrant une entreprise et y faire des formations pratiques. Cela représente une solution efficace pour trouver un poste dans une entreprise.

Dans le cadre d’une formation en contrat d’apprentissage, faire une inscription dans un Centre de formation d’apprentis (CFA), une Section d’apprentissage (SA) ou une Unité de formation par apprentissage (UFA) est indispensable. Ces derniers sont les organismes qui s’occupe de la formation des apprentis jusqu’à ce qu’ils obtiennent des qualifications professionnelles. Mais que faut-il faire pour intégrer un CFA dans le 91e ? Comment se déroule la recherche ? Et que faire pour que l’inscription soit une réussite ?

Les démarches à suivre pour l’inscription

La réception des candidatures pour ceux qui souhaitent intégrer les CFA se passe généralement entre les mois de juin et novembre. L’inscription doit être finie avant le début de la formation dans le cas d’un contrat d’apprentissage. Avant de s’inscrire, il est impératif que le candidat sélectionne un métier qu’il souhaite intégrer. Il doit également choisir la région où réaliser la formation et faire une check-list des établissements proposant la formation voulue.

Pour ce faire, s’informer sur le site gouvernemental dédié à l’alternance est nécessaire. C’est sur cette plateforme que le futur apprenti doit aussi rechercher les établissements en renseignant toutes les données qui concernent son apprentissage (métier souhaité, la ville et la région). Ainsi, il obtiendra plus aisément la liste des CFA du 91e les plus proches des établissements. Il y trouvera toutes les coordonnées du CFA dont le site web, l’adresse et le contact rapide. Il peut même télécharger le formulaire de candidature pour l’inscription on-line.

Profiter des journées portes ouvertes des CFA

De temps en temps, les CFA organisent des journées portes ouvertes. Le but de ces évènements est de faire des présentations de leurs formations mais aussi de leurs installations à de nouveaux apprentis potentiels. Si l’apprenti souhaite connaitre un peu plus sur ces organismes, il doit alors se rendre à ces portes ouvertes. Pour déterminer quand est-ce que ces évènements ont lieu, il faut faire des veilles régulières sur les dates ou sur les calendriers publiés par les CFA.

Ces évènements représentent des opportunités permettant de rencontrer les acteurs qui pourront satisfaire toutes les questions concernant l’inscription et les atouts d’une formation auprès d’un CFA. Plus encore, ils permettent aux jeunes de repérer les entreprises qui pourront les embaucher quand viendra le moment de la formation en alternance.

Comment choisir une entreprise où faire la formation pratique ?

Pour faire une inscription au CFA, il faut d’abord avoir un contrat en tant que salarié apprenti au sein d’une entreprise. Ce contrat signé servira de preuve au CFA pour faire valider l’inscription. Normalement, les centres de formation peuvent aider les jeunes à orienter leur recherche en proposant une liste de sociétés favorables pour une formation en alternance.

Il faut aussi noter que les CFA sont les mieux placés pour déterminer l’entité qui convient à l’apprenti en fonction du métier qu’il souhaite apprendre. De plus, ils sont en contact permanent avec ces entreprises. En quelque sorte, en payant un salaire à l’apprenti, l’entreprise finance sa formation.

L’aide du CFA dans la recherche d’une entreprise

S’inscrire auprès d’un CFA du 91e permet aux jeunes en quête d’un contrat en alternance de jouir de plusieurs avantages. Non seulement ils indiquent les entreprises qui recrutent mais il les aide aussi à faire la rédaction de leurs CV et lettres de motivation. Il donne aussi des conseils divers pour que l’entretien d’embauche soit une réussite.

Dans le cas où le profil du candidat remplit correctement le dossier d’inscription et qu’il réussisse à signer un contrat d’embauche au sein d’une entreprise, il peut achever son inscription au CFA. C’est le responsable de l’entreprise qui fera parvenir le contrat d’apprentissage déjà signé par les trois parties dont l’apprenti, le CFA et l’employeur, apprenti à la CCI ou Chambre de commerce et de l’industrie. Il peut aussi l’envoyer auprès de la Chambre de métiers et de l’artisanat pour que faire l’enregistrement. C’est à ce moment que l’apprenti reçoit la liste complète des documents indispensables qui doivent compléter son dossier comme l’emploi du temps ou le calendrier, indispensables pour la rentrée.

Comment valider son inscription en CFA?

L’inscription dans un CFA est en quelque sorte validée par la signature d’un contrat d’embauche avec une entreprise. Une fois que l’entreprise hôte signe le contrat avec l’apprenti, il en envoie une copie avec la signature du CFA et de l’apprenti lui-même aux différents organismes qui doivent le savoir.

La signature d’un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage est le visa de l’apprenti pour intégrer dans le centre de formation.

Une fois que le candidat dispose d’un contrat signé par toutes les parties qui doivent le faire, le CFA du 91e n’a pas le droit de refuser sa candidature. Son intégration à la formation qu’il demande est obligatoire. La seule condition acceptable pour un refus de candidature venant d’un organisme d’apprentissage est le manque de place.

Il se peut cependant que le candidat ne corresponde pas au niveau indispensable pour intégrer la classe qu’il demande. Dans ce cas, le CFA doit l’informer et lui proposer de choisir un niveau en dessous.

Ce qu’on doit savoir d’autres

Il faut noter qu’il y a des règlementations diverses à respecter concernant les formations CFA dans le 91e. Il y a des heures minimum à exécuter au centre de formation et au sein de l’entreprise. En général, le temps passé au CFA est le tiers du temps de formation et le 2/3 est à dépenser dans les entreprises pour les pratiques.

Il ne faut pas oublier que le redoublement est possible dans le cas où l’apprenti échoue son examen. Dans ce cas, il doit refaire son examen. Pour cela, il sera obligé de passer environ la moitié du temps obligatoire pour les formations en alternance entre le CFA et l’entreprise.

Vous aimez alors partagez